Pour recevoir votre soumission gratuite, merci de remplir les infos ci-dessous :

Vous devez inscrire votre nom




Vous devez inscrire votre adresse courriel




Vous devez inscrire votre numéro de téléphone




Vous devez inscrire votre code postal



























La sécurité et les enfants

Avoir un système d’alarme nécessite un certain apprentissage et une période d’adaptation, mais il est nécessaire pour protéger votre maison ainsi que votre famille.

La sécurité et les enfants

En fait, la sécurité en général exige de mettre en œuvre des connaissances et de les enseigner à tous les membres de la famille pour assurer le bien-être de chacun. Dans cet article il sera plus spécifiquement question de la sécurité pour les enfants et des outils qui peuvent servir de protection, tels que les systèmes d’alarme.

Comprendre le rapport des enfants à la sécurité

Les enfants sont malheureusement trop souvent victimes d’accidents qui auraient pu être évités. Leur éducation à ce sujet est donc d’une importance majeure. Ils sont curieux, en plus d’aimer bouger et grimper, ce qui oblige leurs proches à devoir penser à tous les éléments dangereux auxquels ils sont exposés. Le site Soin de nos enfants explique très bien l’état d’esprit d’un enfant, en décrivant ce qu’il est ou n’est pas en mesure de comprendre par rapport à sa sécurité et celle des autres.

« En matière de sécurité un enfant peut :

  • apprendre les règles de base et savoir si elles ne sont pas respectées ;
  • apprendre des comportements sécuritaires et non sécuritaires d’autres enfants ;
  • utiliser une « logique imaginative ». Ainsi, il se peut qu’il ne regarde pas des deux côtés de la rue avant de traverser au passage piétonnier s’il pense que ces passages sont sécuritaires ;
  • vous dire s’il a peur pour lui ou pour les autres.

Il ne peut pas encore :

  • comprendre ou reconnaître un risque nouveau ou inconnu ;
  • toujours se rappeler des règles s’il est excité, dans une situation qui l’oblige à traiter plusieurs éléments d’information ou s’il est absorbé par un jeu actif ;
  • évaluer la distance ou la vitesse des objets. Cette aptitude s’acquiert plus tard ;
  • toujours se contrôler lorsqu’on lui dit « non » ou qu’on lui demande de ralentir ;
  • toujours faire le lien entre les actions et les résultats. »

Comme les situations dangereuses peuvent être illimitées, nous allons nous en tenir à la présentation de quelques-unes, dont les risques d’incendies.

Jouer avec le feu

Brûler un objet, découvrir un briquet ou des allumettes peuvent être des sources de danger de décès infantile et d’incendie. Les incendies augmentent annuellement de 3% depuis 1998 selon le rapport « La sécurité Incendie au Québec (2017) ». Toujours selon la même source, 80% des incendies de bâtiments sont dans une résidence (maison unifamiliale, jumelé ou appartement).  Bien que les personnes les plus vulnérables soient les personnes âgées, on retrouve ensuite les enfants de 0 à 5 ans.

Plusieurs sources éducatives proposent des programmes pour enseigner aux enfants comment réagir en situation d’urgence, soit dans le cas d’un incendie ou d’une autre situation dangereuse. Il faut d’abord les sensibiliser pour éviter ce type d’événement et pour qu’ils sachent comment réagir si elles surviennent. Cependant, le fait d’avoir un détecteur de fumée relié à une centrale est tout de même très important. Cela permet de limiter les interventions des gens qui sont en train de vivre la situation d’urgence à la maison.

Une alarme d’incendie ou de vie fait l’objet d’un traitement prioritaire pour toutes les centrales et centres policiers. Dans ces situations, à moins d’avis contraire par téléphone d’une personne rejointe au domicile, les pompiers sont envoyés à tout coup. Il faut expliquer aux enfants ce qu’est un détecteur de fumée et leur faire entendre le son que celui-ci émet, pour qu’ils le reconnaissent.

Les sources potentielles d’incendie sont nombreuses. Il faut donc renseigner les enfants à ce sujet. Avoir un détecteur de fumée relié à une centrale permet de sauver des vies. Un système d’alarme qui ne fait que sonner, mais qui n’appelle pas les pompiers, peut s’avérer mortel.

La sécurité au quotidien

Un système d’alarme peut prévenir contre les incendies, les fuites de gaz et les intrusions, mais il peut aussi vous rassurer dans bien des situations dangereuses auxquelles vos enfants pourraient faire face au quotidien, par exemple, celles d’aller dans la piscine sans surveillance, d’allumer le foyer sans supervision ou de manipuler des produits chimiques.

Expliquer les systèmes d’alarmes aux enfants

Le site de la compagnie de sécurité Vivint propose cinq façons d’enseigner à votre enfant comment utiliser un système d’alarme :

  • En discuter en famille ;
  • Mettre en place des procédures d’urgence ;
  • Faire un jeu de rôle, une simulation ;
  • Trouver des pratiques sécuritaires à utiliser tous les jours ;
  • Apprendre à utiliser le panneau du système de sécurité ;

Il arrive un âge où nous laissons les enfants rentrer seuls de l’école. Même si l’on veut enseigner l’autonomie à nos jeunes, il est normal de vouloir garder un œil sur eux. Un système avec interactivité permet d’être mis au courant de façon instantanée, et ce, de différentes manières, par exemple : par une photo de votre enfant prise par le détecteur de mouvement lorsque le jeune entre dans votre demeure et qui serait envoyée sur votre cellulaire, ou encore par une notification lorsqu’il débarre la porte avec son code.

Surveiller sans couver

Il existe aussi des caméras de surveillance qui vous permettent en tout temps de vérifier si vos enfants se portent bien, ou un système de notification qui réagit au simple contact d’une porte pour vous avertir quand quelqu’un entre et sort, en vous indiquant de quelle porte il s’agit (ex : une porte qui mène à une piscine ou à une ruelle). Il est aussi possible d’installer un contact dans un placard où sont rangés les produits toxiques, les armes, l’alcool, etc. Plusieurs de ces placards ont déjà des loquets de sécurité pour les bébés, mais avec un système, vous serez avertis en temps réel.

Autre solution à retenir : les boutons paniques qui se trouvent sur le clavier du système d’alarme ou sur une télécommande. En les montrant à nos enfants, on s’assure qu’ils puissent avoir une solution de plus pour avertir les secours en cas de danger.

On ne veut pas nécessairement laisser une clé à un jeune enfant, on peut donc lui donner un code si l’on possède une serrure intelligente. Ou encore mieux, lui débarrer la porte à distance. De plus, le système d’alarme peut facilement être programmé pour qu’il se désarme lorsque l’enfant rentre à la maison.

Une autre situation dangereuse qui peut être prévenue grâce à un système de sécurité est la supervision de la piscine. Il existe différents produits qui avertissent si une personne ouvre la clôture ou même si une personne entre dans l’eau. Selon le rapport de la Croix-Rouge de 2016 sur les noyades, au Canada, entre 1991 et 2013, 8% des décès reliés à l’eau sont survenus dans une piscine résidentielle et 5% dans une baignoire. En termes d’activités, on parle de 5% relié à la baignade. Les enfants de 1 à 4 ans sont les plus susceptibles de se noyer.

Des solutions préventives existent pour éviter ce genre de situation dramatique et les systèmes d’alarme en font partie. Pour la sécurité de votre famille et surtout, de vos enfants, pensez à opter pour les outils technologiques qui pourront vous protéger, tout en vous rendant la vie plus facile au quotidien.

Notre promesse commence par un engagement envers vous. Nous nous engageons à fournir le plus haut niveau de service et de main-d’œuvre en tout temps, tout en offrant des produits adaptés à vos besoins et au meilleur qualité/prix sur le marché. Des questions? N’hésitez pas à nous contacter pour une soumission gratuite au  1 (844) 988-4693

Leave a Reply